Ré, encre couleur et acrylique, 90 x 160 cm

Ré, encre couleur et acrylique, 90 x 160 cm

Trop (verso), encres gouaches et fleurs séchées, 90 x 180 cm

Trop (verso), encres gouaches et fleurs séchées, 90 x 180 cm

Trop (recto), encres gouaches et fleurs séchées, 90 x 180 cm

Trop (recto), encres gouaches et fleurs séchées, 90 x 180 cm

Sans titre (recto), encres couleurs sur textile, 90 x 160 cm

Sans titre (recto), encres couleurs sur textile, 90 x 160 cm

Sans titre (verso), encres couleurs sur textile, 90 x 160 cm

Sans titre (verso), encres couleurs sur textile, 90 x 160 cm

Pluie, encres couleurs sur textile suspendu, 90 x 180 cm

Pluie, encres couleurs sur textile suspendu, 90 x 180 cm

Grande rivière n°1, encres couleurs sur textile, 54 x 90cm

Grande rivière n°1, encres couleurs sur textile, 54 x 90cm

Olivier - rive, encres couleurs sur textile, 54 x 90 cm

Olivier - rive, encres couleurs sur textile, 54 x 90 cm

Jaunes 1 et 2, deux pièces de 29,5x90

Jaunes 1 et 2, deux pièces de 29,5x90

Loire1, encres sur textile, 45 x 90cm

Loire1, encres sur textile, 45 x 90cm

Marlène Moris tous droits réservés

La série des Rivières a pris naissance en Bourgogne au bord d’un cours d’eau où je me suis baignée dans l’enfance. Après un travail in situ en contact avec les éléménts, je reviens à l’atelier
pour retranscrire la vision de mémoire. Je peins sur des supports verticaux : papiers, textiles à la fois résistants et fragiles.
Je vais jusqu’à les immerger dans la rivière avant de déposer l’encre. Offrant une générosité d’absorbtion, ils acceuillent la couleur par transparences successives. Je les fais sécher ensuite sur une branche de fortune au vent. C’est un travail sur l’eau, ses mouvements et sa logique de vie dans le paysage.
Au delà du geste et de la couleur, je m’inscris dans une quête spirituelle : disparition, immersion, renaissance, lumière.

 

process-river3